Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Dec

Les 4 secrets de beauté d’un dossier de presse

Publié par Electron Libre Communication  - Catégories :  #Agence de communication, #Attaché de presse, #Communication

Les 4 secrets de beauté d’un dossier de presse

Un dossier de presse c’est un fond (voir le billet « Les 7 commandements d’un bon dossier de presse »). Mais c’est aussi une forme. Car la concurrence est rude sur les bureaux des journalistes - et a fortiori dans leurs boîtes mail. Il faut se démarquer. Dans le bon sens du terme. Voici quelques secrets à appliquer pour répondre aux canons (de beauté) de la profession.

1. Une page de garde engageante

La couverture du dossier de presse doit donner envie d’aller plus loin et doit mettre le journaliste en bonne disposition pour lire ce qui va suivre. Cette page doit donc comporter tous les éléments auxquels il s’attend : date, titre / sous-titre, logo, coordonnées et éventuellement une illustration en lien avec la thématique. Leur agencement peut différer d’une entreprise à l’autre - c’est l’intérêt de la formule, justement pour émerger. Cette première note de la charte graphique doit ensuite être conservée tout au long des pages. Gage de rigueur et de cohérence.

Attention : les coordonnées sont celles du contact presse (attaché de presse ou directeur/responsable de la communication), et non celles du directeur de l’entreprise. Les coordonnées de l’entreprise peuvent être mentionnées, à titre indicatif (localisation du siège social).

2. Un sommaire attrayant

Exercice de style s’il en est, le dossier de presse doit fournir très rapidement un sommaire paginé afin de permettre au journaliste de sélectionner les parties qui le concernent. Reprise des titres et sous-titres dans les mêmes termes et dans le même ordre. Ce passage obligé permet de valider la cohérence de l’articulation choisie pour dérouler l’information.

3. Une iconographie ressemblante

Les illustrations (photographies, dessins, plans, images…) doivent servir les mots, les compléter et ne pas brouiller les messages. En plus d’animer un document qui pourrait sembler trop austère. Elles sont destinées à être reprises par les journalistes - sur demande ou déjà disponibles avec le dossier de presse numérique. Elles se doivent donc d’être soignées, pertinentes et de bonne qualité (haute définition, fond blanc détourable, mise scène et/ou produit brut). Autant s’adresser à un professionnel de l’iconographie pour véhiculer l’image de la société. N’oubliez pas : « le poids des mots et le choc des photos ».

4. Une mise en page attractive

La couverture l’annonce. Le sommaire la synthétise. La mise en page globale du document doit servir la lecture - et l’assimilation - des messages. Elle doit donc être soignée et cohérente tout au long du document : taille de la police, format des titres et sous-titres, paragraphes, marges et espaces. Sans oublier la charte graphique qui d’un coup d’œil permet l’attribution du document. Idéalement, les coordonnées du service de presse figurent sur chaque page, pour faciliter la prise de contact en cours de lecture.

Un dernier mot sur le mail d’accompagnement du dossier de presse. À l’heure des relations médias (voir le billet « Relations Presse… oups Médias »), le dossier de presse s’envoie souvent par mail. Le texte accompagnant la pièce jointe se doit d’être suffisamment incitatif pour conduire le journaliste à cliquer sur la pièce jointe - idéalement la page de couverture du dossier de presse doit être visible dans le corps du mail. Véritable porte-parole du dossier de presse, il doit en traduire fidèlement le fond et la forme. Un élément à soigner tout autant que le reste. C’est le premier contact avec le journaliste. Ne l’oubliez pas.

Cet article est un complément à l'article « Autopsie d’un dossier de presse » et est complété par le billet « Les 7 commandements d’un bon dossier de presse »

Commenter cet article

À propos

Le métier de responsable de la communication décortiqué par Electron Libre Communication.