Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 Jun

Téléconsultant : accessible ou corvéable ?

Publié par Electron Libre Communication  - Catégories :  #Agence de communication, #Creation entreprise, #Attaché de presse, #PME, #TPE

Téléconsultant : accessible ou corvéable ?

Comme de plus en plus de personnes, j’ai opté pour le télétravail.

  • Par logique : nombreuses sont les tâches de consultante en communication ne nécessitant pas une présence physique dans un lieu particulier
  • Par opportunité : mes clients ne sont pas tous basés à Lyon - ainsi, je ne limite pas mon marché à une zone géographique, mes clients potentiels n’ont pas à se priver de mon expertise en relations presse et marketing et nous ré-inventons ensemble le concept de relations clients - voir l'article « Développez votre 6ème sens clients »
  • Par économie de temps et d’énergie : en limitant mes déplacements, je gagne de précieuses minutes pour travailler plus, tout en me stressant moins.

Concrètement, je suis rapidement disponible pour un client en cas d’urgence. Et je reste mobilisable, même à l’autre bout de la planète (il m’est arrivé de rédiger un communiqué de presse entre 2 avions ou de terminer rapidement un dîner aux Philippines pour effectuer une ultime série de relances de journalistes). Mais disponible ne signifie pas corvéable. Ce n’est pas parce que le téléphone sonne que je cesse mes activités séance tenante pour décrocher :

  • La rédaction d’un communiqué ou d’un dossier de presse nécessite une bonne dose de concentration et ne tolère pas les interruptions. Quand j’écris, je mets mon téléphone en mode « avion » et je ferme ma boîte mails. Une fois termminé, je me reconnecte à la civilisation.
  • De la même manière, je me coupe du monde lors des séances de relances de journalistes. Concentrées sur un court laps de temps, elles imposent en effet une rapidité d’exécution et une réactivité sans faille en cas de demande impromptue. Là encore, une attention maximale est requise.

Si les outils de communication ont facilité l’accès au télétravail, ils peuvent rapidement nous rendre esclaves de leur diktat d’immédiateté. Il faut alors savoir les dompter et les utiliser au mieux. Affaire à suivre...

Et vous, comment gérez-vous les sonneries impromptues ? Les mails incessants ?

Commenter cet article

Cécile 10/06/2014 11:18

Pour ma part je ne me connecte qu'après avoir effectué MA mission du jour. Pour chaque journée je définis une priorité professionnelle absolue et je commence par la faire (avant d'aller faire un tour sur les RS ou de consulter ma messagerie). Et c'est d'autant plus facile maintenant que j'ai 2 heures "d'avance" sur mes clients (décalage horaire en ma faveur).
Le reste du temps, je fais comme toi. Et quand je déjeune avec un client, un prospect, un fournisseur, un collègue (et même les amis) : je coupe mon téléphone - c'est la moindre des politesses (rien de pire que de voir une rencontre IRL se transformer en un repas en "solitaire").

À propos

Le métier de responsable de la communication décortiqué par Electron Libre Communication.